ROLAND BAILLY
ROLAND BAILLY
Acrotec renforce ses compétences horlogères
Acrotec couvre l’ensemble des besoins en micro-décolletage horloger, de la prestation la plus simple à la plus compliquée, en grande ou en très petite série. Source : Acrotec
Acrotec couvre l’ensemble des besoins en micro-décolletage horloger, de la prestation la plus simple à la plus compliquée, en grande ou en très petite série.
Source : Acrotec

Les sociétés jurassiennes easyDec et PoliTrempe font partie désormais du groupe Acrotec. Basée à Delémont (CH) depuis 2004, easyDec est réputée pour son savoir-faire dans le domaine du décolletage horloger, mais également pour la production de micro-composants destinés à la connectique, au médical, à la sécurité ou l’aéronautique. Cette synergie collective se concrétise pour easyDec avec le lancement du nouveau Pôle de micro-décolletage horloger d’Acrotec aux côtés des sociétés KIF Parechoc, mu-DEC et WatchDEC. Ensemble, ces sociétés vont couvrir toute la palette du micro-décolletage horloger, de la prestation la plus simple à la plus compliquée, en grande ou en très petite série, avec la capacité d’usiner des pièces de 20 mm de diamètre jusqu’à quelques centièmes. Un savoir-faire qui s’applique aussi aux micro-assemblages les plus complexes. Fondée en 2008 et basée à Courrendlin (CH), la société PoliTrempe emploie une quarantaine de personnes. Elle est spécialisée dans le traitement et la terminaison des micro-composants dans le secteur de l’horlogerie haut de gamme avec une réelle expertise pour le traitement thermique, le polissage, le blocage, le roulage et la galvanoplastie. PoliTrempe innove en permanence, avec par exemple le procédé d’ébavurage chimique sur des aciers au carbone mis en application depuis janvier 2021.
www.acrotec.ch
www.easydec.ch
www.politrempe.ch

MARCO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°158
Mai 2022
En couverture :
Miniaturisation extrême, réduction du poids et des coûts, meilleures performances mécaniques et respect des contraintes environnementales... Le développement de nouveaux matériaux correspond aux objectifs de nombreuses applications de pointe grâce à leurs propriétés avantageuses et à l’inventivité des chercheurs. Ici l’utilisation des alliages métalliques amorphes 
dans la fabrication additive. Source : Trumpf
En couverture :
Miniaturisation extrême, réduction du poids et des coûts, meilleures performances mécaniques et respect des contraintes environnementales... Le développement de nouveaux matériaux correspond aux objectifs de nombreuses applications de pointe grâce à leurs propriétés avantageuses et à l’inventivité des chercheurs. Ici l’utilisation des alliages métalliques amorphes
dans la fabrication additive.
Source : Trumpf

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Realmeca, spécialiste polyvalent du sur-mesure

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
La gravure photochimique, une technologie ultraprécise

FOCUS ENTREPRISE
VP Molds, maître de l’infiniment petit

DOSSIER
L’essor des matériaux nouveaux

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Fondation Concorde, Rapport : Réindustrialiser pour décarboner

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF