INDUSTRIE DU FUTUR
INDUSTRIE DU FUTUR
Actronika intègre le toucher dans les produits

Cette start-up réalise des petits moteurs vibro-tactiles qui s’intègrent dans les objets pour reproduire des sensations tactiles et propose un écosystème logiciel pour les contrôler.

Grâce aux solutions d’Actronika, des alertes haptiques intelligentes peuvent être intégrées dans le volant pour améliorer par exemple, la vigilance et la sécurité du conducteur. Source : Actronika
Grâce aux solutions d’Actronika, des alertes haptiques intelligentes peuvent être intégrées dans le volant pour améliorer par exemple, la vigilance et la sécurité du conducteur.
Source : Actronika

Basée à Paris, Actronika est une start-up fondée en 2016 qui fournit tous les composants essentiels pour réaliser des solutions haptiques. Rappelons que l’haptique est la science du toucher.
Les actionneurs mis au point par la société française s’intègrent dans les objets et reproduisent des sensations tactiles haute définition. Actronika fournit également un écosystème logiciel (Unitouch) pour les contrôler, ce qui permet d’intégrer de l’haptique dans n’importe quel produit et d’avoir accès à une collection complète d’effets tactiles personnalisables. "Nous enrichissons la relation que l’on peut avoir avec une machine en y ajoutant le sens du toucher" explique Rafal Pijewski, cofondateur et directeur technique d’Actronika. "Les vibrations à l’origine de cette sensation du toucher peuvent être transmises via un écran, un trackpad, un siège ou un volant. En fait, cela peut se passer via tout ce que l’on touche".
Actronika se concentre sur trois cibles principales : l’automobile, la téléphonie mobile, le secteur du jeu vidéo et de la réalité virtuelle.

De nombreuses applications industrielles

Dans le secteur automobile il s’agit d’intégrer dans le volant des alertes haptiques intelligentes pour améliorer la vigilance et la sécurité du conducteur, d’équiper un siège de voiture d’actionneurs pour amplifier les sons graves et profiter de sa musique favorite, de diminuer les distractions visuelles en utilisant uniquement le sens du toucher ou de remplacer les boutons mécaniques par des boutons tactiles configurables.
La téléphonie mobile est concernée par des applications comme le remplacement du haut-parleur externe du téléphone et la fourniture du son par vibration, l’échange des messages plus vivants et plus percutants, la création d’une collection de sensations haptiques spécifiques.
La solution trouve également sa place dans le secteur du jeu vidéo et de la réalité virtuelle. De plus, elle permet d’interagir avec ses collègues dans une simulation de formation virtuelle. Autant de raisons qui expliquent l’intérêt de la démarche haptique pour l’industrie. "Les structures de contrôle des véhicules semi-autonomes et autonomes seront différentes", exemplifie Rafal Pijewski. "Nous allons ainsi être plus dépendants des écrans tactiles qui équiperont les automobiles du futur, des dispositifs de taille variable avec des fonctionnalités multiples".
L’industrie automobile n’est pas d’ailleurs, le seul utilisateur potentiel de ces solutions. Les actionneurs d’Actronika et son logiciel de traitement haptique Unitouch peuvent être intégrés à différents types de produits industriels. "Chaque jour, nous voyons différentes applications", conclut Rafal Pijewski. "On ne s’en rend pas compte, mais les vibrations sont partout, tout le temps." Alors, pour faciliter et accélérer la conception de ses produits, Actronika a choisi la solution Onshape de PTC. Cette plateforme de développement de produits SaaS (Software as a Service) combine des outils de CAO (conception assistée par ordinateur), de gestion de données, de collaboration en temps réel et d’analyse commerciale. "Onshape permet de partager instantanément les modèles CAO avec nos partenaires. Nous leur envoyons simplement un lien et ils peuvent visualiser, faire pivoter le modèle et zoomer sur n’importe quel détail", précise le spécialiste. Les solutions haptiques : une évolution technologique à suivre...
www.ptc.com
www.actronika.com

SUR LE MÊME SUJET
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
MARCO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°156
Septembre 2021
En couverture :
Électrique, à hydrogène ou équipée d’une autre motorisation écologique, la voiture du futur bousculera la configuration des usines automobiles. 
Un big bang qui nécessitera de nouvelles solutions de fabrication qui devront marier agilité, flexibilité et automatismes avancés. Ici un pack de batteries fabriqué de A à Z avec les systèmes laser intelligents et en réseau de Trumpf. Source : Trumpf
En couverture :
Électrique, à hydrogène ou équipée d’une autre motorisation écologique, la voiture du futur bousculera la configuration des usines automobiles.
Un big bang qui nécessitera de nouvelles solutions de fabrication qui devront marier agilité, flexibilité et automatismes avancés. Ici un pack de batteries fabriqué de A à Z avec les systèmes laser intelligents et en réseau de Trumpf.
Source : Trumpf

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Actronika intègre le toucher dans les produits

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Pour améliorer l’usinage par jet d’eau

FOCUS ENTREPRISE
Tronchet Machines Outils

DOSSIER
E-mobilité : une opportunité pour la fabrication microtechnique

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Daniel Hissel, Vice-Président de l’Université de Franche-Comté et chercheur à l’Institut Femto-ST

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF