INDUSTRIE DU FUTUR
INDUSTRIE DU FUTUR
Bouchon fileté en matière plastique
Ce bouchon fileté avec cône d’étanchéité est composé à 95 % de matériau recyclé et il réduit le temps de montage de 80 %. Source : Meusburger
Ce bouchon fileté avec cône d’étanchéité est composé à 95 % de matériau recyclé et il réduit le temps de montage de 80 %.
Source : Meusburger

La réalisation de l’étanchéité des bouchons filetés nécessite généralement beaucoup de temps car la pose d’un ruban d’étanchéité (ruban téflon) est fastidieuse. Le nouveau produit conçu par Meusburger élimine cet inconvénient. Il permet d’économiser du temps également lors des opérations de maintenance car le nettoyage des filetages et taraudages n’est plus nécessaire. Lors du perçage du trou de régulation, un chanfrein est réalisé, et la tête du bouchon est encastrée. Ceci est non seulement plus pratique mais également beaucoup plus esthétique. Un bouchon fileté avec collerette et joint plat nécessiterait un temps d’usinage plus long et un besoin d’espace plus important. Ceci est évité en utilisant ce bouchon fileté en matière plastique. De plus, il peut être facilement mis en place ou retiré. Le bouchon fileté est composé à 95 % de matériau recyclé. Il est adapté pour assurer l’étanchéité des circuits de régulation et circuits d’air. Ce bouchon peut être utilisé dans des plages allant jusqu’à 10 bars et 95°C. La gamme disponible comprend les tailles de filetage les plus diverses, notamment M10x1, l’une des variantes les plus courantes.
www.meusburger.com

MARCO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF