REALMECA
REALMECA
Chaîne numérique de contrôle 3D robotisé
La cellule d’usinage réalisée par Somab et ses partenaires assure le contrôle de la géométrie de la pièce par rapport à la CAO. 
Ce qui permet de corriger la stratégie d’usinage ainsi que les paramètres d’outils pour fabriquer une pièce conforme dès la première réalisation. Source : Somab
La cellule d’usinage réalisée par Somab et ses partenaires assure le contrôle de la géométrie de la pièce par rapport à la CAO.
Ce qui permet de corriger la stratégie d’usinage ainsi que les paramètres d’outils pour fabriquer une pièce conforme dès la première réalisation.
Source : Somab

Somab et ses partenaires I-MC, jeune entreprise innovante spécialisée dans le contrôle 3D et le CEA Valduc, ont mis au point une solution innovante d’usinage auto-adaptatif dynamique en construisant une chaîne numérique intégrée. Il s’agit d’une nouvelle fonctionnalité pour une machine-outil multifonctions permettant d’en augmenter la productivité tout en favorisant la précision des pièces spécifiques du CEA Valduc. Cette chaîne numérique est basée sur une fonction de contrôle dimensionnel découplée de la machine et directement reliée à la CAO (Conception Assistée par Ordinateur) et à la commande numérique de la machine. Objectif : contrôler la géométrie de la pièce par rapport à la CAO et corriger la stratégie d’usinage ainsi que les paramètres d’outils pour fabriquer une pièce conforme dès la première réalisation. Ce développement est adapté à l’usinage de pièces unitaires ou en petites séries à forte valeur ajoutée. Le projet a été concrétisé par la réalisation d’une cellule d’usinage comportant un centre d’usinage GENYMAB dotée d’un capteur 3D manipulé par un robot 6 axes. Ce dernier, intégré dans la machine et évoluant dans un volume limité, permet de capter les images de la pièce. Les premiers retours d’expérience démontrent un gain sensible de temps de contrôle. De plus, l’usinage de matière dangereuse pourra être effectué sans risque pour les opérateurs.
www.somab.fr

FEMTO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF