ROLAND BAILLY
ROLAND BAILLY
Des bijoux complexes et plus résistants
Ce matériau destiné à l’Impression 3D en cire offre une plus grande liberté de conception grâce à l’impression et au moulage de modèles le jour même. Source : 3d Systems
Ce matériau destiné à l’Impression 3D en cire offre une plus grande liberté de conception grâce à l’impression et au moulage de modèles le jour même.
Source : 3d Systems

Le matériau VisiJet Wax Jewel Red développé par 3D Systems permet aux fabricants de bijoux de concevoir et de produire des modèles plus complexes et plus durables. Il améliore également l’efficacité de la production tout en réduisant les déchets. Ce matériau, associé à la technologie d’impression 3D en cire et au logiciel de fabrication additive de 3D Systems, s’intègre aux processus classiques de fonderie à cire perdue. Il offre une plus grande liberté de conception grâce à l’impression et au moulage de modèles le jour même, tout en éliminant le temps et les coûts associés à l’outillage. L’impression 3D en cire est devenue la norme pour produire des modèles de fonderie de bijoux. Cependant, certains styles et conceptions nécessitent parfois des mailles fines et des détails complexes difficiles à réaliser. Le matériau VisiJet Wax Jewel Red de 3D Systems est spécialement conçu pour répondre aux besoins des ateliers de fonderie qui produisent des modèles de bijoux par fusion et sertissage. Sa souplesse considérablement améliorée, réduit la casse pendant la manipulation tout au long du processus de fonderie à cire perdue, en particulier avec des conceptions fines en filigrane ou en maillage.
Les ateliers pourront ainsi réduire leurs délais et leurs coûts.
fr.3dsystems.com

MARCO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF