INDUSTRIE DU FUTUR
INDUSTRIE DU FUTUR
Des pièces complexes réalisées sur mesure
L’imprimante 3D Metal X du constructeur Markforged qu’exploite la société Realisation 3D fabrique des pièces de très haute pureté métallique en différents matériaux. Source : Markforged
L’imprimante 3D Metal X du constructeur Markforged qu’exploite la société Realisation 3D fabrique des pièces de très haute pureté métallique en différents matériaux.
Source : Markforged

Filiale du groupe MC Industrie, la société Réalisation 3D assure la fabrication additive des pièces métalliques ou plastiques. Équipée d’une imprimante 3D métal (Metal X du constructeur Markforged), la société propose des pièces en différents matériaux : 17-4PH (X5CrNiCuNb 17-4) acier Inox ; H13 (X40CrMoV5-1) acier pour outil ; A2 (X100CrMoV5-1) acier pour outil ; D2 (X153CrMoV12) acier pour outil ; Inconel 625 ; cuivre ; titane Ti6Al4V et acier inox 316L. Basée sur une technologie par dépôt de fil extrudé, l’imprimante fournit des pièces de très haute pureté métallique à la fin du processus complet qui comporte trois opérations. À savoir, l’impression par dépôt de fil métallique associé avec du liant, le nettoyage permettant le déliantage et le séchage des pièces, le passage au four de frittage pour retirer le liant restant et solidifier le métal. L’entreprise est dotée également d’une imprimante 3D qui réalise des pièces en résine par stéréolithographie. Selon les applications demandées, l’utilisateur dispose de résines standard, dure ou durable, élastique ou flexible, rigide, haute température, cire moulable, céramique…
www.realisation3d.fr

SUR LE MÊME SUJET
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
FEMTO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°155
Mai 2021
En couverture :
Encore balbutiante aujourd’hui, la fabrication connectée assurera demain des progrès considérables. Des machines capables de réaliser leur propre maintenance, des usines entièrement contrôlables à distance, une production personnalisée et à grande échelle... Ces quelques exemples sont édifiants. Tout cela, et bien plus encore, sont les objectifs de l’usine connectée. Source : CoreTechnologie
En couverture :
Encore balbutiante aujourd’hui, la fabrication connectée assurera demain des progrès considérables. Des machines capables de réaliser leur propre maintenance, des usines entièrement contrôlables à distance, une production personnalisée et à grande échelle... Ces quelques exemples sont édifiants. Tout cela, et bien plus encore, sont les objectifs de l’usine connectée.
Source : CoreTechnologie

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Un plateau industriel pour la formation 4.0

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
La simulation élimine les erreurs d’usinage

FOCUS ENTREPRISE
Mactech, le champion des solutions globales et personnalisées

DOSSIER
La fabrication connectée, clé de voûte d’Industrie 4.0

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Marc Baret, directeur EMEA de Rockwell Automation

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF