INDUSTRIE DU FUTUR
INDUSTRIE DU FUTUR
Développement facile d’applications personnalisées
La plateforme Mendix enrichit le portefeuille Xcelerator de Siemens et apporte sa capacité à construire des applications multi-expériences et à partager les données depuis n’importe quel site vers tout appareil, cloud ou plateforme. Source : Mendix
La plateforme Mendix enrichit le portefeuille Xcelerator de Siemens et apporte sa capacité à construire des applications multi-expériences et à partager les données depuis n’importe quel site vers tout appareil, cloud ou plateforme.
Source : Mendix

Siemens Digital Industries Software utilise la plateforme de développement d’applications low-code Mendix pour aider ses clients à construire des solutions personnalisées. Cela facilite la prise de décision à partir de la donnée recueillie. Mendix Data Hub et Mendix sont intégrés dans la plateforme Industrial Edge services. La plateforme Mendix enrichit le portefeuille Xcelerator et apporte sa capacité à construire des applications multi-expériences et à partager les données depuis n’importe quel site vers tout appareil, cloud ou plateforme. Les opérateurs peuvent ainsi mettre au point des applications personnalisées qui s’exécutent localement sous forme d’applications Edge, ce qui leur donne accès aux informations clefs en temps réel. La plateforme réduit la complexité et élargit le vivier de talents pour le développement d’applications IoT. Les commerciaux, les ingénieurs et les équipes opérationnelles des usines peuvent créer des applications pour Siemens Industrial Edge même sans disposer de compétences particulières en programmation. Lorsqu’ils la combinent à MindSphere, la solution IoT de Siemens, et aux solutions cloud Xcelerator, les clients bénéficient rapidement des avantages d’une expérience complètement intégrée de l’edge au cloud.
www.mendix.com

PLASTIFORM
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF