ROLAND BAILLY
ROLAND BAILLY
Estimer les coûts d’impression 3D de composites
Ce logiciel simule la différence de coûts de production de pièces polymères, selon que l’on applique la fabrication additive ou un processus classique. Il permet aussi d’améliorer en continu les processus d’ingénierie virtuelle en validant la microstructure du composite avec des contrôles tomographiques (CT) de pièces fabriquées. Source : e-Xstream
Ce logiciel simule la différence de coûts de production de pièces polymères, selon que l’on applique la fabrication additive ou un processus classique. Il permet aussi d’améliorer en continu les processus d’ingénierie virtuelle en validant la microstructure du composite avec des contrôles tomographiques (CT) de pièces fabriquées.
Source : e-Xstream

e-Xstream engineering, une unité de la division Manufacturing Intelligence d’Hexagon, propose un outil capable de simuler la différence de coûts de production de pièces polymères, selon que l’on applique la fabrication additive ou un processus classique. Ce système permet aussi d’améliorer en continu les processus d’ingénierie virtuelle en validant la microstructure du composite avec des contrôles tomographiques (CT) de pièces fabriquées. La fabrication additive de composites permet d’automatiser la réalisation de composants plus robustes et plus légers que ceux en métal, et d’utiliser un traitement spécial (par exemple, un polymère continu renforcé de fibre) pour le substrat. Avec le logiciel Digimat, les entreprises peuvent simuler le processus d’impression 3D et calculer le coût total de production de chaque pièce, y compris l’utilisation de la matière, la main-d’œuvre, l’énergie et les étapes de post-traitement nécessaires. Grâce à cet outil, un ingénieur peut avoir une vue globale des processus de production de pièce et de finition, pour déterminer la meilleure chaîne de processus. Il peut aussi être utilisé pour optimiser des traitements par lot, afin de permettre d’imprimer le plus de pièces possibles en parallèle, en augmentant la capacité de production et en réduisant le délai de commercialisation. Cet outil peut aussi intervenir dans la planification de la production pour tenir compte du coût de revient total des machines et pour amortir ces frais sur les volumes de fabrication projetés. L’utilisateur visualise cette information à travers des tracés et des diagrammes circulaires. On peut donc analyser facilement la décomposition des coûts en fonction d’un scénario.
www.e-xstream.com 

SUR LE MÊME SUJET
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
FEMTO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°158
Mai 2022
En couverture :
Miniaturisation extrême, réduction du poids et des coûts, meilleures performances mécaniques et respect des contraintes environnementales... Le développement de nouveaux matériaux correspond aux objectifs de nombreuses applications de pointe grâce à leurs propriétés avantageuses et à l’inventivité des chercheurs. Ici l’utilisation des alliages métalliques amorphes 
dans la fabrication additive. Source : Trumpf
En couverture :
Miniaturisation extrême, réduction du poids et des coûts, meilleures performances mécaniques et respect des contraintes environnementales... Le développement de nouveaux matériaux correspond aux objectifs de nombreuses applications de pointe grâce à leurs propriétés avantageuses et à l’inventivité des chercheurs. Ici l’utilisation des alliages métalliques amorphes
dans la fabrication additive.
Source : Trumpf

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Realmeca, spécialiste polyvalent du sur-mesure

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
La gravure photochimique, une technologie ultraprécise

FOCUS ENTREPRISE
VP Molds, maître de l’infiniment petit

DOSSIER
L’essor des matériaux nouveaux

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Fondation Concorde, Rapport : Réindustrialiser pour décarboner

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF