INDUSTRIE DU FUTUR
INDUSTRIE DU FUTUR
Fabrication additive à grande vitesse
Basée sur la machine 3D Roadrunner cette solution d’impression 3D répond aux besoins des applications aérospatiales et automobiles complexes les plus exigeantes. Source : 3D Systems
Basée sur la machine 3D Roadrunner cette solution d’impression 3D répond aux besoins des applications aérospatiales et automobiles complexes les plus exigeantes.
Source : 3D Systems

Les imprimantes industrielles qui fabriquent par extrusion filamentaire (Fused Filament Fabrication ou FFF) ont souvent des coûts de production élevés et un débit faible. Pour éliminer ces contraintes, les experts de Jabil et de 3D Systems ont développé une plate-forme d’impression 3D industrielle High Speed Fusion (HSF) ainsi qu’une nouvelle gamme de matériaux. Cette offre est basée sur la machine 3D Roadrunner et devrait offrir, selon ses concepteurs, la meilleure rentabilité de tous les systèmes d’impression 3D par FFF actuellement sur le marché. Son point fort : un contrôle électrique avancé des mouvements, qui assure des vitesses et des niveaux de précision bien supérieurs à ceux des plates-formes de production les plus perfectionnées. Cette solution répond aux besoins des applications aérospatiales et automobiles complexes les plus exigeantes. Les applications visées sont l’impression directe de l’aménagement intérieur et de conduits pour l’aérospatiale, des composants de drones, des pièces sous le tableau de bord et le capot dans le secteur automobile ainsi que d’autres applications industrielles générales. Dans le domaine des outillages et des fixations le système apporte des aides à la fabrication. Il permet la fabrication des outillages d’automatisation et de robotique, des outillages d’assistance au levage, des moules et des outils sacrificiels. Les utilisateurs peuvent également assurer le prototypage de pièces pour des domaines comme l’automobile, l’aérospatial, le médical, l’équipement lourd... Le système peut traiter des matériaux haute performance, à haute température, comme l’ULTEM et le PA CF, avec une large gamme de filaments à usage général comme l’ABS et le PETg ESD.
https://fr.3dsystems.com/3d-printers

MARCO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF