INDUSTRIE DU FUTUR
INDUSTRIE DU FUTUR
Gravure laser personnalisée
Cette station laser compacte, silencieuse et facile à utiliser réalise des marquages en quelques secondes. Elle peut être utilisée aussi bien en magasin que dans les ateliers pour personnaliser les produits. Source : Gravotech
Cette station laser compacte, silencieuse et facile à utiliser réalise des marquages en quelques secondes. Elle peut être utilisée aussi bien en magasin que dans les ateliers pour personnaliser les produits.
Source : Gravotech

Gravotech propose une station laser compacte et silencieuse, avec de grandes fenêtres de visualisation, qui réalise des marquages en quelques secondes. Répondant aux réglementations de sécurité les plus strictes, cet équipement est un système certifié de classe 1 conçu pour une utilisation dans des environnements de vente au détail. Facile à utiliser, la machine dispose d’une tête de marquage galvanométrique à grande vitesse, d’un axe vertical automatique, des assistants de positionnement, des étaux de fixation rapides, de vision intelligente et de différents logiciels. La station WeLase peut être utilisée dans des magasins pour personnaliser les objets achetés par les clients ou dans les ateliers. Elle est capable de s’interfacer avec des serveurs Web et des systèmes ERP. WeLase est disponible avec des sources laser fibre, CO2, Hybride ou Verte, ce qui assure les meilleurs résultats sur différents matériaux. L’équipement s’adapte aux différentes applications grâce à ses nombreux accessoires et options. Comme par exemple, la gravure à l’intérieur des anneaux, des ornements, du verre, des flacons, la découpe de formes métalliques, des bracelets en cuir et bien d’autres possibilités.
www.gravotech.com

MARCO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF