ROLAND BAILLY
ROLAND BAILLY
Impression 3D ultra-rapide
Selon ses concepteurs, la machine Figure 4 Standalone produit des pièces jusqu’à 15 fois plus vite que les autres technologies, avec une vitesse de 10 cm/h. Source : 3D Industries
Selon ses concepteurs, la machine Figure 4 Standalone produit des pièces jusqu’à 15 fois plus vite que les autres technologies, avec une vitesse de 10 cm/h.
Source : 3D Industries

Solutions économiques et peu encombrantes pour le bureau, les machines Figure 4 Standalone et Figure 4 Modular de 3D Systems (proposées en France par 3D Industries) assurent une qualité des pièces et une finition de surface comparables à celles du moulage par injection. La Figure 4 Standalone produit des pièces de grande qualité, disponibles en quelques heures. Elle imprime jusqu’à 15 fois plus vite que les autres technologies, avec une vitesse de 10 cm/h et élimine les coûts d’outillage. Selon ses concepteurs, la machine peut produire des dizaines ou des centaines de pièces par mois jusqu’à 30 % moins cher que les systèmes actuels. 3D Industries propose un système de financement en location : les loyers sont comptabilisés en fonction de la charge d’exploitation. L’utilisateur peut, durant son contrat, renouveler sans pénalités la machine dès la sortie de nouveaux équipements et/ou si ses besoins évoluent. À titre d’exemple, le loyer pour une Figure 4 Standalone avec un contrat de 48 mois est de 670 euros HT par mois. Les applications vont du remplacement des procédés traditionnels de moulage et de coulée d’uréthane au prototypage fonctionnel et aux modèles de conception rapides en passant par les modèles de fonderie de précision pour la bijouterie, les pièces en plastique durables adaptées à une utilisation finale, des cycles de production courts des articles en plastique, des dispositifs de fixation et montage, l’outillage rapide… Les machines peuvent fabriquer des pièces en élastomère : prototypes de bagues isolantes, joints, tuyaux, calfeutrage, tubes, joints d’étanchéité, entretoises et autres composants amortisseurs de vibrations. Elles répondent aux exigences de biocompatibilité et/ou résistance thermique des applications médicales.
www.3dindustries.fr

PLASTIFORM
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°158
Mai 2022
En couverture :
Miniaturisation extrême, réduction du poids et des coûts, meilleures performances mécaniques et respect des contraintes environnementales... Le développement de nouveaux matériaux correspond aux objectifs de nombreuses applications de pointe grâce à leurs propriétés avantageuses et à l’inventivité des chercheurs. Ici l’utilisation des alliages métalliques amorphes 
dans la fabrication additive. Source : Trumpf
En couverture :
Miniaturisation extrême, réduction du poids et des coûts, meilleures performances mécaniques et respect des contraintes environnementales... Le développement de nouveaux matériaux correspond aux objectifs de nombreuses applications de pointe grâce à leurs propriétés avantageuses et à l’inventivité des chercheurs. Ici l’utilisation des alliages métalliques amorphes
dans la fabrication additive.
Source : Trumpf

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Realmeca, spécialiste polyvalent du sur-mesure

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
La gravure photochimique, une technologie ultraprécise

FOCUS ENTREPRISE
VP Molds, maître de l’infiniment petit

DOSSIER
L’essor des matériaux nouveaux

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Fondation Concorde, Rapport : Réindustrialiser pour décarboner

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF