ROLAND BAILLY
ROLAND BAILLY
L’exploit microtechnique en images
L’électrodéposition par surcroissance consiste à déposer sur le substrat, appelé matrice, une résine photosensible mince (quelques µm) et à laisser la croissance se poursuivre au-delà de l’épaisseur de celle-ci. 
Ce qui confère au profil des ouvertures la forme très spécifique des pièces électrodéposées dite "en champignon". Source : Veco
L’électrodéposition par surcroissance consiste à déposer sur le substrat, appelé matrice, une résine photosensible mince (quelques µm) et à laisser la croissance se poursuivre au-delà de l’épaisseur de celle-ci.
Ce qui confère au profil des ouvertures la forme très spécifique des pièces électrodéposées dite "en champignon".
Source : Veco

PLASTIFORM
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°159
Septembre 2022