INDUSTRIE DU FUTUR
INDUSTRIE DU FUTUR
Les nouvelles opportunités de l’industrie microtechnique

Omniprésentes dans de nombreux domaines industriels, les solutions micro et nano-techniques ont le vent en poupe. Automobiles autonomes et dispositifs médicaux ultra-miniaturisés n’en sont que deux exemples de développements futurs qui ne pourront pas voir le jour sans faire appel à la R & D des entreprises microtechniques. Ces dernières doivent d’ailleurs, se préparer pour répondre à bien d’autres défis, qui constituent toutefois autant d’opportunités pour s’assurer une croissance soutenue.

Ainsi, les machines de fabrication additive métallique dans lesquelles les dispositifs microtechniques jouent un rôle essentiel, ne cesseront d’améliorer leurs performances pour réduire les coûts et faciliter l’utilisation. Le spatial s’annonce également comme un futur marché colossal pour les entreprises microtechniques. Une étude récente du Congrès astronautique international comptait 150 projets de petites fusées dans le monde (dont une trentaine aux Etats-Unis, une vingtaine en Europe et une dizaine en Chine). Un chiffre qui a doublé en moins de trois ans, dopé par le boom du marché des satellites. Euroconsult prévoit le lancement de 990 satellites par an en moyenne, soit quatre fois plus qu’au cours des dix ans passés. Ce développement s’accompagne forcément d’une miniaturisation poussée des composants et d’une course à la baisse des coûts.

Tous ces développements qui s’annoncent dans l’automobile, l’aéronautique et l’espace, le médical, l’énergie, etc., obligent les équipes de R & D des entreprises microtechniques à trouver de nouvelles solutions technologiques. Les visiteurs du prochain salon international des microtechniques et de la précision, Micronora, qui aura lieu du 22 au 25 septembre 2020 à Besançon (Doubs), découvriront ces avancées sur les stands des exposants et sur le Zoom consacré à la fabrication additive. Des entreprises qui ne cessent de se transformer avec en point de mire la mise en œuvre du concept Industrie 4.0.

Comme le précisent deux études récentes : le « Baromètre des grandes entreprises » (BGE) d’Eurogroup Consulting, en partenariat avec BFM Business, et le baromètre « Performance et transformation » des PME et ETI françaises de June Partners et Viavoice. Ces analyses insistent sur les quatre grands enjeux qu’affronteront toutes les entreprises dans les prochaines années : la transformation environnementale, la révolution numérique, la dimension sociale et l’implication sociétale. Néanmoins, le capital humain reste la principale richesse et leurs dirigeants en sont conscients en considérant la motivation des équipes et l’organisation interne comme les deux premiers leviers de performance.

Photo source : Rocket Lab

MARCO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°159
Septembre 2022