ROLAND BAILLY
ROLAND BAILLY
Les robots mobiles révolutionnent l’industrie
Les AMR exécutent des fonctions de manière autonome dans les secteurs de l’industrie et des services. Source : Volkswagen
Les AMR exécutent des fonctions de manière autonome dans les secteurs de l’industrie et des services.
Source : Volkswagen

Selon une étude réalisée par la Fédération Internationale de Robotique (FIR), les ventes de robots mobiles autonomes (AMR) sont en plein essor dans le monde. Dans le secteur de la logistique par exemple, elles augmenteront chaque année de 31 % entre 2020 et 2023. Dans le même temps, l’utilisation des AMR dans les environnements publics augmentera également rapidement : l’IFR prévoit que ces ventes augmenteront de 40 % par an dans le monde. "Les robots mobiles ont traditionnellement fonctionné dans des environnements industriels pour transporter des pièces dans toute l’usine ou alimenter des machines", explique Milton Guerry, président de la Fédération Internationale de Robotique. "Aujourd’hui, les AMR fonctionnent également dans des applications où le contact avec le grand public est prévu. Ils fournissent des informations aux acheteurs, livrent des commandes de service d’étage dans les hôtels ou soutiennent les policiers en patrouillant dans les zones urbaines." Le document de l’IFR donne un aperçu des principaux cas d’utilisation des robots mobiles et de leurs impacts les plus significatifs. Alors que les chercheurs travaillent sur des technologies de mobilité autonome depuis les années 1940, les robots mobiles autonomes ne sont devenus commercialement viables qu’au cours de la dernière décennie. Cela est principalement dû à la disponibilité d’une puissance de calcul beaucoup plus puissante et moins chère. Cela a conduit à des développements rapides des capteurs, des systèmes de vision et d’analyse qui permettent aux robots de se connecter en temps réel à leur environnement.
https://ifr.org/papers
https://ifr.org/ifr-press-releases/news/mobile-robots-revolutionize-industry
https://youtu.be/y2Hs9JKn3aI

MARCO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF