REALMECA
REALMECA
Marc Baret, director EMEA industrial services de Rockwell Automation

"Défi de taille pour les entreprises, la transformation numérique est un processus incontournable et ne représente plus une simple stratégie parmi d’autres. Cependant, les menaces pour la sécurité, toujours plus sophistiquées et plus nombreuses, les obligent à agir pour protéger leurs actifs."


Selon vous les entreprises n’abordent pas la numérisation correctement…

Les technologies de l’Internet industriel des objets (IIoT) et de la fabrication intelligente modifient le fonctionnement des entreprises et motivent leur besoin de faire évoluer leurs processus vers le numérique. Mais leur démarche est freinée par une mauvaise compréhension de sa mise en œuvre car elles adoptent une approche orientée sur la technologie plutôt que sur les besoins métier et sur les bénéfices que peut en tirer l’entreprise.

Que leur conseillez-vous ?

Un projet de transformation numérique ne peut être lancé aveuglément. Il implique de prendre du recul et de considérer le rôle que peuvent jouer la gestion du cycle de vie des équipements et les prestations de service dans sa réussite. En évaluant leur impact sur les processus de fabrication et les risques de sécurité, les industriels pourront fabriquer des produits performants dont la durée de vie répond aux attentes des consommateurs. Les entreprises doivent formaliser une feuille de route claire pour évaluer la viabilité des projets de transformation numérique. Toutefois, cette démarche s’avère souvent ardue car leurs équipements proviennent de multiples fournisseurs et OEM. Cela peut aboutir à une fragmentation des lignes de fabrication, composées d’équipements variés qui exécutent des tâches différentes. Par ailleurs, alors que la présence de l’automatisation est de plus en plus marquée, les produits logiciels requièrent des mises à niveau et des correctifs réguliers. Les entreprises industrielles qui n’ont pas identifié les maillons faibles de leurs opérations s’exposent alors à des risques importants. L’efficacité du système d’automatisation repose sur des solutions de bout en bout qui permettent aux entreprises de surveiller, gérer et analyser l’intégralité du cycle de vie de leurs équipements.

La connectivité impose aussi un meilleur contrôle des informations opérationnelles dans l’industrie ?

C’est un véritable défi auquel nous répondons avec le FactoryTalk Edge Gateway qui s’inscrit dans notre stratégie Edge Computing. Ce dernier simplifie et accélère la convergence IT (Information Technology) / OT (Operational Technology). En effet, les entreprises industrielles peinent à rassembler les données opérationnelles provenant de sources hétérogènes, telles que les données d’exploitation, d’horodatage, des machines, de production...et à les contextualiser, depuis l’endroit où elles sont produites vers la couche IT. Ces freins empêchent les informations importantes d’être exploitées à l’échelle de l’usine. Tandis que des solutions de passerelle classiques ne parviennent pas à relever ces défis majeurs, FactoryTalk Edge Gateway se démarque par sa capacité à enrichir les données OT avec des informations contextualisées, là où cela est le plus nécessaire - au niveau de la production - mais aussi à les fournir aux applications IT sous forme de modèle informationnel flexible. Les entreprises industrielles peuvent ainsi en tirer des connaissances profitables pour gagner en compétitivité.

Les industriels doivent-ils renforcer la sécurité ?

Sans aucun doute. Auparavant les équipements n’étaient qu’un assemblage de composants mécaniques et électriques. Aujourd’hui, ils combinent des éléments matériels et logiciels, des capteurs, des microprocesseurs, ainsi que des éléments de connectivité et de stockage de données. Les produits connectés intelligents offrent plus de fiabilité et de nouvelles possibilités, mais ils forcent aussi les fabricants à repenser leurs processus et à innover toujours plus dans des systèmes intelligents capables de fournir une connaissance plus poussée des cycles de vie des produits. Toutefois, cette connectivité supplémentaire s’accompagne d’une hausse des risques touchant à la cybersécurité. Selon Symantec, les appareils IoT (Internet des objets) subissent en moyenne 5 200 attaques par mois. L’éditeur de logiciels de sécurité a constaté qu’il y a plus de rançongiciels détectés dans les pays dont les populations sont plus connectées à Internet. Il est donc naturel de penser que les menaces augmenteront aussi avec la généralisation des entreprises connectées. Il apparaît donc pertinent de limiter au minimum les étapes de production et de veiller à ce que les innovations n’aboutissent pas à des failles de sécurité exploitables par des pirates.
www.rockwellautomation.com

PLASTIFORM
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°155
Mai 2021
En couverture :
Encore balbutiante aujourd’hui, la fabrication connectée assurera demain des progrès considérables. Des machines capables de réaliser leur propre maintenance, des usines entièrement contrôlables à distance, une production personnalisée et à grande échelle... Ces quelques exemples sont édifiants. Tout cela, et bien plus encore, sont les objectifs de l’usine connectée. Source : CoreTechnologie
En couverture :
Encore balbutiante aujourd’hui, la fabrication connectée assurera demain des progrès considérables. Des machines capables de réaliser leur propre maintenance, des usines entièrement contrôlables à distance, une production personnalisée et à grande échelle... Ces quelques exemples sont édifiants. Tout cela, et bien plus encore, sont les objectifs de l’usine connectée.
Source : CoreTechnologie

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Un plateau industriel pour la formation 4.0

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
La simulation élimine les erreurs d’usinage

FOCUS ENTREPRISE
Mactech, le champion des solutions globales et personnalisées

DOSSIER
La fabrication connectée, clé de voûte d’Industrie 4.0

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Marc Baret, directeur EMEA de Rockwell Automation

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF