INDUSTRIE DU FUTUR
INDUSTRIE DU FUTUR
Mesure précise et rapide des pièces rectifiées
Ce dispositif de mesure laser assure le contrôle des diamètres "interrompus", comme c’est le cas notamment des arbres dotés de rainures de clavette ou de gorges axiales. Source : Studer
Ce dispositif de mesure laser assure le contrôle des diamètres "interrompus", comme c’est le cas notamment des arbres dotés de rainures de clavette ou de gorges axiales.
Source : Studer

Le fabricant de rectifieuses Fritz Studer a mis au point un système laser original pour mesurer les pièces usinées. Le dispositif est monté mécaniquement, de manière similaire à celle des palpeurs de mesure sur les axes B qui portent les broches de rectification correspondantes. La taille de ce dispositif de mesure peut être adaptée au diamètre de la pièce. Les buses d’air disponibles pour le soufflage de la pièce à usiner pendant la mesure et les obturateurs anti-saletés protègent efficacement les optiques laser des effets néfastes des lubrifiants utilisés. Par rapport aux modèles précédents, le fabricant de l’unité laser emploie désormais une optique de laser perfectionnée et plus précise. L’élément le plus important est la possibilité de générer plusieurs milliers de points de mesure lors de la rotation de l’outil, et ce à des fins d’évaluation. Ce qui permet de réduire sensiblement le temps de mesure. Le dispositif de mesure laser assure le contrôle des diamètres "interrompus", comme c’est le cas notamment des arbres dotés de rainures de clavette ou de gorges axiales. Ou encore des dentures dans la plage du diamètre. Le réglage ou le rajustement des commandes de mesure tactiles utilisées jusqu’à présent deviennent inutiles. Le cycle de mesure peut être sélectionné à tout moment après chaque usinage ou à la fin du processus de rectification. Le logiciel mis au point par Studer journalise les valeurs mesurées par diamètre après chaque cycle de mesure. Cette procédure permet à l’opérateur d’établir la qualité de la pièce rectifiée d’un seul coup d’œil.
www.studer.com

PLASTIFORM
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF