INDUSTRIE DU FUTUR
INDUSTRIE DU FUTUR
Microscopie avec mise au point en temps réel
Le microscope Visioner 1 accélère les processus de contrôle visuel, permettant d’inspecter plus de composants en moins de temps, avec un confort d’utilisation amélioré. Source : Zeiss
Le microscope Visioner 1 accélère les processus de contrôle visuel, permettant d’inspecter plus de composants en moins de temps, avec un confort d’utilisation amélioré.
Source : Zeiss

Les systèmes d’inspection conventionnels sont toujours confrontés à une faible profondeur de champ, en particulier à fort grossissement. Cela signifie que seule une petite zone de l’échantillon est mise au point, ce qui peut conduire à négliger des caractéristiques et, en conséquence, à rendre l’inspection incomplète. Pour obtenir une plus grande profondeur de champ, il faut donc refaire la mise au point suivie d’un post-traitement. Une solution longue et complexe. Le microscope Visioner 1 conçu par Zeiss élimine ces inconvénients en offrant une mise au point automatisée sur toute la profondeur de champ. Grâce à cette profondeur de champ étendue (EDoF), les utilisateurs peuvent observer les échantillons à contrôler sans avoir à combiner et à post-traiter différents plans focaux à partir d’une série d’images. Cela simplifie non seulement les processus d’imagerie et de documentation, mais permet également une inspection plus rapide et donc une productivité plus élevée. Son secret : un système de lentilles à micro-miroirs (MALS) constitué d’une matrice de petits miroirs mesurant 100 x 100 µm. Ceux-ci peuvent être ajustés individuellement pour générer des lentilles "virtuelles" avec des courbures différentes et donc des plans de focalisation différents. Le microscope peut ainsi imager avec précision n’importe quel point de l’échantillon. Le résultat est une profondeur de champ 100 fois supérieure à celle des microscopes numériques conventionnels. L’appareil offre également la possibilité d’inspecter optiquement les différences de hauteur jusqu’à 69 mm sans avoir à déplacer le système optique ou à refaire la mise au point. Les informations 3D de l’échantillon sont visibles en un coup d’œil. Le Visioner 1 accélère les processus de contrôle visuel, permettant d’inspecter plus de composants en moins de temps, avec un confort d’utilisation amélioré. Le logiciel d’imagerie ZEN de Zeiss, intuitif et orienté flux de travail, simplifie l’inspection visuelle et la documentation des échantillons. Il offre un complément particulièrement pertinent pour les industries hautement réglementées, telles que l’automobile, l’aérospatiale ou l’industrie médicale.
www.zeiss.com

SUR LE MÊME SUJET
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10
FEMTO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF