ROLAND BAILLY
ROLAND BAILLY
Opération séduction pour l’Industrie

A l’occasion de la Semaine de l’Industrie, qui s’est tenue du 22 au 28 novembre 2021, des milliers d’événements ont été organisés en France pour renforcer l’attractivité de l’industrie, notamment auprès des jeunes.
Le développement du concept 4.0 dans les usines, transforme l’industrie ; il fait émerger de nouveaux métiers qui nécessitent de nouvelles compétences : 70 000 postes sont actuellement à pourvoir.

Moins de cinq mois après sa campagne « Fier de faire » qui s’adressait aux jeunes sur les réseaux sociaux (TikTok, WhatsApp, Twitch...), l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie (UIMM) veut lancer, avec l’ensemble des branches industrielles, une nouvelle campagne de communication. « Nous sommes à un moment charnière, il faut qu’on accélère et il faut le faire auprès du grand public », déclarait Hubert Mongon, délégué général de l’UIMM, dans les colonnes du journal Les Echos de lundi 29 novembre 2021. En effet, les métiers de la métallurgie représentent la moitié des postes à pourvoir dans l’industrie. Alors, les industriels de la métallurgie font feu de tout bois pour séduire les jeunes.

Organisé avec BPI France en octobre dernier dans différentes villes de l’Hexagone, le French Fab Tour a mis l’accent sur l’usine du futur avec ses nouvelles technologies et des visites en 3D.
Intelligence artificielle, robotique collaborative, automatismes avancés, fabrication additive... : l’industrie change à toute vitesse et ses besoins en main d’œuvre sont immenses.
« Nous avions, depuis 2018, enregistré de nouveaux besoins en emplois dans l’industrie, puis brusquement la crise sanitaire a gelé les recrutements. Depuis début 2021, nous subissons un à-coup très fort avec un redémarrage massif  », remarque Hubert Mongon dans son témoignage aux Echos.

Aussi, pour faciliter l’insertion des jeunes, le Conseil National de l’Industrie (CNI) a réalisé un guide du mentorat (www.economie.gouv.fr/plan-de-relance/publication-guide-mentorat-industrie). Le mentorat est un dispositif d’accompagnement individuel, libre, volontaire et confidentiel d’un jeune de moins de 30 ans par un mentor plus expérimenté. Cet engagement est fondé de part et d’autre sur la confiance, la bienveillance, la liberté et le respect mutuel.

MARCO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF