REALMECA
REALMECA
Polissage électrolytique des aciers inoxydables
Employé pour des applications en décoration, anticorrosion ou encore dans les technologies du vide, le polissage électrolytique conduit à un nivellement de la rugosité et de la brillance. Source : Poligrat France
Employé pour des applications en décoration, anticorrosion ou encore dans les technologies du vide, le polissage électrolytique conduit à un nivellement de la rugosité et de la brillance.
Source : Poligrat France

Est-il possible, à partir d’une même formulation, d’électro-polir toutes les classes d’acier inoxydable et y-a-t-il des critères de paramétrage associés ? C’est la question posée par les industriels de la commission revêtements et traitements de surface au Cetim. Pour y répondre, le Centre Technique des Industries Mécaniques a lancé une étude visant à réaliser un état des lieux des possibilités de polissage électrolytique de divers aciers inoxydables en testant plusieurs formulations. Employé pour des applications en décoration, anticorrosion ou encore dans les technologies du vide, le polissage électrolytique conduit à un nivellement de la rugosité et de la brillance. Il consiste à dissoudre par polarisation anodique une couche superficielle dans des conditions de nivellement quasi-parfait. L’étude, orientée sur le polissage des aciers inoxydables (austénitiques, austéno-ferriques, à durcissement par précipitation, ferriques, et martensitiques), montre qu’il est possible d’électro-polir avec un même électrolyte, un nombre important d’aciers inoxydables de classes différentes, à condition d’adapter pour certains, les paramètres de fonctionnement. Cela a été le cas des aciers inoxydables à durcissement par précipitation, ferriques et martensitiques. Dans le cas de ceux obtenus par le procédé MIM (316 L) et par fabrication additive (procédés MBJ 316L et 17-4PH) l’effet du polissage électrolytique est à relativiser.
www.cetim.fr (rubrique mécathèque, référence S2020)

FEMTO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°155
Mai 2021
En couverture :
Encore balbutiante aujourd’hui, la fabrication connectée assurera demain des progrès considérables. Des machines capables de réaliser leur propre maintenance, des usines entièrement contrôlables à distance, une production personnalisée et à grande échelle... Ces quelques exemples sont édifiants. Tout cela, et bien plus encore, sont les objectifs de l’usine connectée. Source : CoreTechnologie
En couverture :
Encore balbutiante aujourd’hui, la fabrication connectée assurera demain des progrès considérables. Des machines capables de réaliser leur propre maintenance, des usines entièrement contrôlables à distance, une production personnalisée et à grande échelle... Ces quelques exemples sont édifiants. Tout cela, et bien plus encore, sont les objectifs de l’usine connectée.
Source : CoreTechnologie

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Un plateau industriel pour la formation 4.0

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
La simulation élimine les erreurs d’usinage

FOCUS ENTREPRISE
Mactech, le champion des solutions globales et personnalisées

DOSSIER
La fabrication connectée, clé de voûte d’Industrie 4.0

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Marc Baret, directeur EMEA de Rockwell Automation

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF