INDUSTRIE DU FUTUR
INDUSTRIE DU FUTUR
Pour les marquages, gravures et micro-usinages laser
Compacte et robuste, la Quartz Femto dispose d’une source laser femtoseconde, ce qui améliore considérablement les process d’usinage et permet d’obtenir une bonne qualité de gravure (absence de bavures), de décorations de surface et de texturation sur tous les types de matériaux (métaux, métaux précieux, matières plastiques, organiques et minérales). Source : Laser Cheval
Compacte et robuste, la Quartz Femto dispose d’une source laser femtoseconde, ce qui améliore considérablement les process d’usinage et permet d’obtenir une bonne qualité de gravure (absence de bavures), de décorations de surface et de texturation sur tous les types de matériaux (métaux, métaux précieux, matières plastiques, organiques et minérales).
Source : Laser Cheval

Dotée d’un châssis mécano-soudé et d’une structure granit, cette nouvelle machine conçue par Laser Cheval assure des précisions d’usinage et des répétabilités optimales. Compacte et robuste, la Quartz Femto convient à tous les travaux de marquage, gravure et micro-usinage laser. La source laser femtoseconde améliore considérablement les process d’usinage et permet d’obtenir une bonne qualité de gravure (absence de bavures), de décorations de surface et de texturation sur tous les types de matériaux (métaux, métaux précieux, matières plastiques, organiques et minérales). L’équipement assure un gain en finesse et la durabilité du marquage. À ces avantages, s’ajoutent l’absence de corrosion, la réduction des temps d’usinage et la suppression des phases de post traitement. Pilotée par le logiciel convivial LENS (environnement Windows), la machine est facile à piloter. Son axe Z automatique, une table XY, un système de caméra et de recalage par vision manuel ou automatique, permettent le marquage sécurisé des outils chirurgicaux et dispositifs médicaux implantables. La Quartz Femto complète la gamme des Saphir et Iolite Femto.
www.lasercheval.fr

PLASTIFORM
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF