REALMECA
REALMECA
Pour réduire les aléas de production
La plateforme Galileo d’Analog Devices est adaptée aux opérations de surveillance conditionnelle qui réduisent les indisponibilités opérationnelles non planifiées et améliorent sensiblement la productivité. Source : Analog Devices
La plateforme Galileo d’Analog Devices est adaptée aux opérations de surveillance conditionnelle qui réduisent les indisponibilités opérationnelles non planifiées et améliorent sensiblement la productivité.
Source : Analog Devices

La plateforme Galileo d’Analog Devices est adaptée aux opérations de surveillance conditionnelle qui réduisent les indisponibilités opérationnelles non planifiées. Ce qui améliore sensiblement l’utilisation des équipements de production et allonge leur durée de vie. La plateforme Galileo permet d’accéder de façon transparente, via une liaison Ethernet, aux données d’état des actifs à l’aide d’un boîtier mécanique compact pouvant être aisément fixé. Un capteur MEMS chargé de détecter les vibrations allie des performances élevées, un faible niveau de bruit et une consommation minime. Ce dernier est combiné à une fonction de traitement ultra-basse consommation et à une connectivité Ethernet 10BASE-T1L sur paire unique qui supporte des distances pouvant atteindre 1 km. Ce câble transporte des données vibratoires précises et une alimentation électrique sur deux fils. Le capteur intelligent peut être déployé dans des environnements industriels déportés et sévères, tels que les applications à sécurité intrinsèque Zone 0.
www.analog.com

MARCO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF