REALMECA
REALMECA
Pour structurer la filière "nanomatériaux" française
Acteur de référence de la caractérisation des nanomatériaux à travers son institut LNE-Nanotech, le LNE coordonnera le Centre d’innovation NanoMesureFrance. Source : LNE
Acteur de référence de la caractérisation des nanomatériaux à travers son institut LNE-Nanotech, le LNE coordonnera le Centre d’innovation NanoMesureFrance.
Source : LNE

Dans le cadre de l’appel à projet Sesame Filières PIA, lancé par l’Etat et la région Île-de-France, le Centre d’innovation NanoMesureFrance, porté par le Laboratoire National de métrologie et d’essais (LNE) a été retenu. Le Centre constituera un accès unique en France en matière de mesure, de caractérisation et d’évaluation des nanomatériaux. Il proposera diverses actions en soutien à des démarches d’innovation sûres et durables : centralisation et diffusion d’informations (réglementaires, normes, expertises, collaborations, appel à projets…) et de bonnes pratiques, cartographie des moyens disponibles sur le territoire français et mutualisation d’équipements de pointe, accès via un point d’entrée unique aux expertises et moyens français, évaluation des performances des briques technologiques et des aptitudes d’acteurs nationaux sur le volet mesure/caractérisation (service de validation)... Le Centre assurera la création d’un réseau pour le lancement d’actions portant sur le développement, l’harmonisation et la validation de méthodologies ainsi que de nouveaux outils de caractérisation et d’évaluation des nanomatériaux. Le LNE coordonnera ce centre en liaison avec plusieurs partenaires clés dans le domaine (CNRS/C’Nano, INERIS, CEA…) afin de mutualiser des moyens de pointe et de réunir des expertises complémentaires. Les actions de NanoMesureFrance seront menées en lien étroit avec les initiatives majeures dans le domaine, aux niveaux européen et international, pour soutenir une innovation durable et responsable via l’amélioration de la qualité et de la comparabilité de données.
www.lne.fr

FEMTO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF