REALMECA
REALMECA
Programmation d’usinage conviviale et efficace
hyperMILL permet la division automatique des parcours d’outils. Les changements de configuration bénéficient d’une planification parfaitement adaptée. Source : Open Mind
hyperMILL permet la division automatique des parcours d’outils. Les changements de configuration bénéficient d’une planification parfaitement adaptée.
Source : Open Mind

La version 2020.1 de la suite CAO/FAO hyperMill d’Open Mind améliore la convivialité, mais aussi les performances de programmation et d’usinage. Les nouvelles stratégies d’usinage de matière résiduelle dans les coins en 3 et 5 axes garantissent une élimination efficace de la matière restante. Le logiciel comporte également les solutions de fabrication additive (hyperMILL Additive Manufacturing) ainsi que d’usinage virtuel (hyperMILL Virtual Machining) et offre des solutions de simulation, d’optimisation et de connectivité innovantes. hyper- MILL 2020.1 optimise les opérations longues et fastidieuses : la stratégie d’usinage de la matière résiduelle dans les coins en 3 et 5 axes associe des trajets d’outil optimisés parallèles et par plans en Z. La reprise de matière résiduelle dans les coins 5 axes permet d’indexer automatiquement les angles dans les zones difficiles d’accès. Pour ce faire, une sélection automatique de l’inclinaison, des opérations de liaison en 5 axes simultanés et une gestion de collisions éprouvée sont nécessaires.
www.openmind-tech.com

MARCO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF