ROLAND BAILLY
ROLAND BAILLY
Pyromètre intelligent
Destiné aux mesures de surface dans les applications industrielles (automatisation, construction mécanique, surveillance d’installations, etc.), cet appareil intelligent combine les avantages d’un pyromètre robuste avec ceux d’une caméra thermique. Source : Micro-Epsilon
Destiné aux mesures de surface dans les applications industrielles (automatisation, construction mécanique, surveillance d’installations, etc.), cet appareil intelligent combine les avantages d’un pyromètre robuste avec ceux d’une caméra thermique.
Source : Micro-Epsilon

Conçu par Micro-Epsilon, le pyromètre thermoMETER TIM 8 assure une détection automatique des points chauds et froids. Destiné aux mesures de surface dans les applications industrielles (automatisation, construction mécanique, surveillance d’installations, etc.), il permet un contrôle de processus fiable et efficace. Conçu pour le fonctionnement autonome sans ordinateur, il combine les avantages d’un pyromètre robuste avec ceux d’une caméra thermique. Sa résolution optique, obtenue grâce à un nouveau focus moteur, permet une focalisation à distance de la lentille. Si la valeur seuil est atteinte, un signal d’alarme peut être délivré par le biais de l’interface de processus intégrée.
L’appareil est utilisé entre autres, pour la surveillance des armoires de commande, pour les contrôles des processus ou lors de la détection de la surchauffe dans le secteur de la boulangerie, dans une plage de température de -20 °C à 900 °C. L’utilisation intuitive se fait par le biais d’un logiciel de configuration et l’acquisition des données s’effectue par une sortie analogique. Ce système de mesure se prête donc aux applications en série OEM. L’utilisateur dispose, en option, d’une interface industrielle avec isolation galvanique et respectivement trois sorties de relais et analogiques ainsi que des accessoires tels que des dispositifs de soufflage, des fenêtres de protection et des boîtiers de refroidissement.
www.micro-epsilon.fr

MARCO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF