ROLAND BAILLY
ROLAND BAILLY
Le choix de la rédaction
Quand les robots existants se transforment en imprimantes 3D
Les robots pilotés par le logiciel AdaOne peuvent imprimer en 3D de grandes pièces complexes ou effectuer la réparation de pièces endommagées. Source : Adaxis
Les robots pilotés par le logiciel AdaOne peuvent imprimer en 3D de grandes pièces complexes ou effectuer la réparation de pièces endommagées.
Source : Adaxis

Donner aux robots industriels une deuxième vie dans la fabrication additive ? C’est l’objectif de la jeune société Adaxis créée par quatre jeunes entrepreneurs français et suédois. Le logiciel AdaOne, issu du projet européen SoftDream, qu’ils ont conçu, pilote cette transformation originale. "La fabrication additive répond à de multiples besoins, notamment la fabrication de pièces de grandes dimensions. Les machines existent, mais il manquait jusqu’à présent les logiciels", constate Henri Bernard, l’un des cofondateurs d’Adaxis. Les bras articulés du robot, capables de se mouvoir dans toutes les dimensions pour souder ou découper, sont reprogrammés par ce logiciel pour venir déposer de la matière (béton, métal ou des polymères). Créée au début de l’année dernière en Nouvelle-Aquitaine, Adaxis vient de lever 1 million d’euros de financement de pré-amorçage auprès du fonds européen EIT Manufacturing et d’investisseurs de Nouvelle-Aquitaine, notamment Newfund Capital et SkalePark.
www.adaxis.eu

SUR LE MÊME SUJET
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 11
MARCO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°159
Septembre 2022