REALMECA
REALMECA
À lire…
Quelles filières pour l’industrie de demain ?

Les filières continuent aujourd’hui d’être mobilisées en France comme des outils de politique industrielle, que ce soit par exemple pour faire face aux difficultés d’approvisionnement suite à l’épidémie de la Covid-19 ou encore pour favoriser la rénovation thermique des bâtiments au niveau local. Issu du mémoire d’Andréane Bourges et Colin Ducrotoy, deux ingénieurs du Corps des mines en troisième année de formation, cet ouvrage analyse les engagements et les pratiques des industriels afin de réfléchir aux filières à favoriser, à la clarification du rôle de l’État et aux freins à la coopération entre acteurs. La parole est donnée aux industriels qui ont investi dans quatre filières définies par le Conseil national de l’industrie (automobile, nouveaux systèmes énergétiques, transformation et valorisation des déchets, mode et luxe) et dans deux filières en-dehors du périmètre du CNI : la filière européenne des batteries pour l’automobile et la filière de la lunetterie du Jura. Les lecteurs y trouveront des pistes pour une mise en adéquation possible des ambitions stratégiques de l’État, des contraintes des industriels et des enjeux de territoires. Le document s’adresse notamment aux industriels et aux décideurs publics qui souhaitent s’engager dans les filières de demain.
Presses des Mines
96 pages
12 euros en papier / gratuit en PDF
https://bit.ly/3tG86jH

Thèmes : Divers
FEMTO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF