REALMECA
REALMECA
Realmeca, spécialiste polyvalent du sur-mesure

Représentant emblématique de la machine-outil française, le constructeur meusien ne cesse d’innover pour répondre aux besoins de l’industrie microtechnique. Ses solutions d’usinage construites sur-mesure pour le médical, le luxe, le nucléaire, l’aérospatial... se marient avec des prestations de haute volée technologique d’intégrateur pour l’aéronautique de défense.

À gauche : Plébiscité par les utilisateurs, le modèle RV-2 SP est disponible en version 3 ou 5 axes. 
Ci-dessus : Pièces micromécaniques réalisées avec la machine de super précision RV-2 5 SP. Source : Realmeca
À gauche : Plébiscité par les utilisateurs, le modèle RV-2 SP est disponible en version 3 ou 5 axes.
Ci-dessus : Pièces micromécaniques réalisées avec la machine de super précision RV-2 5 SP.
Source : Realmeca

Realmeca (Clermont-en-Argonne (55)) produit des machines-outils de dernière génération et assure des travaux d’intégration complexes pour l’industrie aéronautique de défense ; c’est une ruche d’innovations. "Concepteur, fabricant, distributeur et utilisateur de machines-outils... Nous cumulons des activités différentes de haute technologie", explique Bruno Gailly, Président de Realmeca. Entré dans cette entreprise il y 28 ans comme jeune ingénieur, ce dernier a repris en 2021 les activités de l’entreprise familiale créée en 1962 par Jean Friess. Aujourd’hui, Realmeca comporte deux divisions qui travaillent en bonne intelligence. À la division "aéronautique" qui se place comme un intégrateur d’ensembles technologiques complexes auprès des plus grands donneurs d’ordres de l’industrie s’ajoute la division historique "machines-outils" de ses débuts. Cette dernière est spécialisée dans le développement, la fabrication et la commercialisation à travers le monde de centres de tournage et d’usinage de haute précision ainsi que de machines multifonctions d’hyper précision et UGV (usinage à grande vitesse). "Plus de 6 000 machines-outils estampillées Realmeca font leurs preuves à travers le monde, dans les ateliers de fabrication des plus grandes marques internationales de l’horlogerie, joaillerie, optique, médical, micromécanique, électronique, aérospatial, nucléaire, automobile...", détaille Jean-Baptiste Medot, directeur commercial de l’entreprise. "Ce ne sont pas cependant, de simples machines catalogues. Nous assurons aussi le développement du processus de fabrication et la mise en œuvre des automatismes (robot, palettisation), accessoires, outillages... Chaque commande est traitée avec un soin particulier pour répondre de A à Z aux besoins de l’utilisateur avec une solution sur mesure. De plus, ce dernier bénéficie d’un accompagnement permanent pendant la réalisation de l’installation ainsi que d’une formation adéquate." Grâce à ses deux activités, l’entreprise se distingue ainsi des constructeurs classiques de machines-outils. "Nous utilisons nos propres machines, ainsi que celles que nous distribuons et adaptons en France, pour assurer la fabrication des intégrations complexes pour l’aéronautique de défense. Ce qui constitue une véritable vitrine pour nos clients qui peuvent apprécier sur pièces notre capacité à répondre aux cahiers des charges les plus exigeants", confirme Bruno Gailly. Un savoir-faire cultivé avec soin et persévérance depuis la création de Realmeca. Ainsi, les nombreux techniciens et ingénieurs que la société emploie ont été formés à l’utilisation des technologies nouvelles, que ce soit la commande numérique, l’UGV ou l’UTGV (usinage à très grande vitesse) voire le tournage et le fraisage des matériaux durs.

À gauche : le centre multifonctions de super précision 7 axes RM3-7 assure 
des opérations de tournage, fraisage et rectification à partir de la barre. 
Ci-dessus : pièces réalisées avec la machine RM3-7. Source : Realmeca
À gauche : le centre multifonctions de super précision 7 axes RM3-7 assure
des opérations de tournage, fraisage et rectification à partir de la barre.
Ci-dessus : pièces réalisées avec la machine RM3-7.
Source : Realmeca

Résultat : les utilisateurs trouvent toujours chaussure à leur pied dans la large offre du constructeur. Le centre multifonctions de super précision 7 axes RM3-7 assure par exemple des opérations de tournage, fraisage et rectification à partir de la barre. Une solution adaptée aux besoins de la micromécanique qui tue les temps morts et améliore la productivité grâce à son équipement standard : broche de fraisage UGV 30 000 ou 50 000 tr/min, deux broches de tournage 6 000 tr/min, changeur de 60 outils... Équipée d’un ravitailleur de barres et d’un récupérateur de pièces, cette machine a été choisie pour assurer la production en continu d’implants vertébraux. Avec des avantages saisissants : toutes les étapes de la production sont effectuées sur une seule machine, avec des temps records de production et une précision de répétabilité irréprochable.
Performance et polyvalence sont également les atouts du centre de tournage 3 axes RT-3 SP ou des centres de fraisage UGV de super précision RV-2 SP, des machines destinées à l’usinage des pièces micromécaniques complexes. La gamme RV fait ainsi ses preuves dans des domaines comme l’aéronautique, le médical, la gravure, l’optique, l’électronique... Plébiscité par les utilisateurs, le modèle RV-2 SP est disponible en version 3 ou 5 axes. Grâce au RV-2 5A SP Realmeca a pu apporter par exemple, à un célèbre horloger français la précision d’usinage dont il avait besoin et lui a permis de respecter des tolérances à l’échelle du micromètre. La totalité des pièces (masse oscillante avec roulement à billes en céramique, arceau cage avec supports en fibre de carbone, amortisseurs de choc…) qui composent ces montres sont usinées sur les machines du constructeur meusien.

Realmeca propose des solutions d’usinage complètes et personnalisées par le bureau d’études qui réalisent de très petites pièces de 2 à 3 mm de diamètre, voire quelques dixièmes de millimètre avec des tolérances de quelques micromètres. Et cela, même pour les milieux hostiles tels que les sites nucléaires. Source : Realmeca
Realmeca propose des solutions d’usinage complètes et personnalisées par le bureau d’études qui réalisent de très petites pièces de 2 à 3 mm de diamètre, voire quelques dixièmes de millimètre avec des tolérances de quelques micromètres. Et cela, même pour les milieux hostiles tels que les sites nucléaires.
Source : Realmeca

Dotés d’un savoir-faire hors normes, les spécialistes de Realmeca maîtrisent également la réalisation de moutons à cinq pattes. Comme le démontrent les machines d’hyper-précision HP2 et le tour conçu pour le CEA (état de surface Ra<0,1 µm).
Ce qui prouve que l’innovation ne s’arrête jamais dans cette usine qui met constamment ses solutions au goût du jour. Compatibles avec le concept 4.0, les machines Realmeca sont des équipements connectés grâce au raccordement au cloud MindSphere de Siemens. "Les utilisateurs de nos solutions peuvent assurer ainsi un suivi du fonctionnement de l’atelier à distance, depuis un ordinateur ou un smartphone", explique Jean-Baptiste Medot.
Realmeca présentera en première mondiale au Zoom du prochain salon Micronora qui se tiendra du 27 au 30 septembre à Besançon, une machine d’usinage par ultrasons. "Cette technologie permet l’usinage par abrasion des matériaux très durs comme les céramiques, verres, carbures de tungstène, silicium et autres pierres précieuses", précise Jean-Baptiste Medot. "Unique en son genre, l’outil monté sur une sonotrode permet l’usinage d’angles vifs et de poches rectangulaires sans aucun congé de raccordement. Les états de surface sont maîtrisés par la granulométrie de l’abrasif utilisé."
Rendez-vous à Micronora pour découvrir cette nouvelle machine Realmeca...
www.realmeca.com

Realmeca en bref

- Effectif : 123 collaborateurs
- Chiffre d’affaires : 28 millions d’euros
- Superficie de l’atelier de fabrication
(40 machines dont 20 centres d’usinage à grande vitesse) : 2 000 m²
- Atelier climatisé d’assemblage et de câblage des machines : 5 000 m²
- Qualification : ISO EN 9001 pour le département machine-outil.
Chaque installation d’usinage fait l’objet d’un contrôle de précision des déplacements, d’une calibration des axes par interférométrie laser, d’un contrôle Ballbar et d’une optimisation des points de pivot pour les machines 5 axes.

SUR LE MÊME SUJET
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
FEMTO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°158
Mai 2022
En couverture&nbsp;:
Miniaturisation extrême, réduction du poids et des coûts, meilleures performances mécaniques et respect des contraintes environnementales... Le développement de nouveaux matériaux correspond aux objectifs de nombreuses applications de pointe grâce à leurs propriétés avantageuses et à l’inventivité des chercheurs. Ici l’utilisation des alliages métalliques amorphes 
dans la fabrication additive. Source : Trumpf
En couverture :
Miniaturisation extrême, réduction du poids et des coûts, meilleures performances mécaniques et respect des contraintes environnementales... Le développement de nouveaux matériaux correspond aux objectifs de nombreuses applications de pointe grâce à leurs propriétés avantageuses et à l’inventivité des chercheurs. Ici l’utilisation des alliages métalliques amorphes
dans la fabrication additive.
Source : Trumpf

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Realmeca, spécialiste polyvalent du sur-mesure

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
La gravure photochimique, une technologie ultraprécise

FOCUS ENTREPRISE
VP Molds, maître de l’infiniment petit

DOSSIER
L’essor des matériaux nouveaux

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Fondation Concorde, Rapport : Réindustrialiser pour décarboner

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF