REALMECA
REALMECA
Solution haute performance pour la soudure laser en continu
Compact et rigide, le système proposé par PI permet une rotation continue avec vitesse paramétrable et assure le pilotage de la source laser ainsi que la synchronisation complète avec la trajectoire. Source : PI
Compact et rigide, le système proposé par PI permet une rotation continue avec vitesse paramétrable et assure le pilotage de la source laser ainsi que la synchronisation complète avec la trajectoire.
Source : PI

La soudure au laser est l’une des méthodes les plus efficaces pour sceller hermétiquement des composants. De nombreuses applications font donc appel à ce procédé, telles que les implants médicaux où le microsystème et son électronique doivent être isolés des tissus environnants, la fabrication de capteurs électroniques ou les boîtiers de batteries. Cependant, pour réaliser une soudure parfaite, le spot laser focalisé sur la pièce en rotation doit être maintenu à une distance constante et avec un angle adapté. Ceci implique une correction des erreurs d’alignement par un contrôle de trajectoire en temps réel. Les hexapodes PI, couplés à une platine de rotation continue adaptée et un contrôleur ACS Motion Control, constituent le coeur d’un système de positionnement parfaitement synchronisé capable de gérer des trajectoires complexes. L’hexapode offre six degrés de liberté et permet de définir des systèmes de coordonnées pour la pièce et l’outil. Facile à intégrer, la solution proposée par PI met en oeuvre un contrôleur Ethernet ou EtherCAT. Compact et rigide, l’ensemble permet une rotation continue avec vitesse paramétrable. Il comprend un module de contrôle laser pour piloter la source laser et ainsi assurer une synchronisation complète avec la trajectoire. La gestion de scripts G-Code est également possible en lien avec un logiciel de CFAO (conception et fabrication assistées par ordinateur).
www.pifrance.fr

SUR LE MÊME SUJET
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
PLASTIFORM
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF