ROLAND BAILLY
ROLAND BAILLY
Une MMT polyvalente
Avec la MiScan Vision l’utilisateur peut accomplir des palpages tactiles continus des éléments presque imperceptibles et assurer les traitements des fichiers évolués de type CAO "dfn" ainsi que la gestion de tous les paramètres d’engrenage. Source : Mitutoyo
Avec la MiScan Vision l’utilisateur peut accomplir des palpages tactiles continus des éléments presque imperceptibles et assurer les traitements des fichiers évolués de type CAO "dfn" ainsi que la gestion de tous les paramètres d’engrenage.
Source : Mitutoyo

MiScan Vision System est une machine de mesure tridimensionnelle multi-capteurs associant tous les avantages de mesure sans contact de la famille Quick Vision et ceux des capteurs tactiles continus reconnus sur les machines MMT des gammes Crysta ou Strato. La machine conçue par Mitutoyo assure des mesures optiques de haute précision et des mesures tactiles en mode scanning continu, grâce à ses capteurs MPP-Nano ou au SP25M de Renishaw. La suite logicielle MCosmos offre la performance de mesure de la mini-denture avec le module "Gearpak" ou bien celle des surfaces 3D gauches par rapport à leurs nominaux CAO avec le "CAT1000S". Ou bien encore la comparaison de profils mesurés avec leurs nominaux CAO via le module "Scanpak". Sans oublier la compatibilité des tolérancements GPS des éléments géométriques. La miniaturisation, le développement des nouveaux moteurs électriques dans l’automobile et l’augmentation des organes à contrôler a montré aux laboratoires Mitutoyo la nécessité de créer une nouvelle gamme de machines capables de répondre à ces exigences.
www.mitutoyo.fr

PLASTIFORM
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF