INDUSTRIE DU FUTUR
INDUSTRIE DU FUTUR
Usinage à grande vitesse des pièces de fonderie
Le centre d’usinage a40 SE dispose d’une filtration hydro-cyclonique qui réduit considérablement les boues très fréquentes dans les applications aluminium et diminue la fréquence de la maintenance préventive. Source : Makino
Le centre d’usinage a40 SE dispose d’une filtration hydro-cyclonique qui réduit considérablement les boues très fréquentes dans les applications aluminium et diminue la fréquence de la maintenance préventive.
Source : Makino

Destiné aux utilisateurs qui veulent associer productivité et autonomie, le centre d’usinage à grande vitesse a40 Spécial Edition (SE) de Makino assure la production de pièces en aluminium moulées sous pression. Sa nouvelle broche qui tourne à 20 000 tr/min offre une utilisation optimisée des outils PCD et la grande capacité du changeur d’outils (ATC) assure une grande autonomie des cellules automatisées. La machine réduit sensiblement le temps de cycle. Un atout important car ce dernier détermine le nombre de machines requises, mais a également des implications financières en termes de main-d’œuvre, d’espace au sol, de charges et d’outillages. La broche de l’a40 SE dispose d’une accélération qui permet d’atteindre les 20 000 tr/min en seulement 1,5 seconde et d’un HSK-A63 qui allie robustesse et fiabilité. Selon le constructeur, l’a40 SE réduit de 45 % le temps total de taraudage par rapport aux machines concurrentes, ce qui diminue sensiblement le coût global par pièce. Le magasin de changement d’outils (ATC) est doté d’un anneau compact en acier capable de stocker jusqu’à 60 outils (contre 40 pour l’ancienne version). La vitesse d’indexation garantit le déplacement rapide de l’outil suivant vers la station de chargement, avec un temps de préparation allant de 2,9 secondes à 4,8 secondes. L’a40 SE est livré avec une interface d’automatisation complète.
www.makino.eu

SUR LE MÊME SUJET
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 11
FEMTO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°158
Mai 2022
En couverture :
Miniaturisation extrême, réduction du poids et des coûts, meilleures performances mécaniques et respect des contraintes environnementales... Le développement de nouveaux matériaux correspond aux objectifs de nombreuses applications de pointe grâce à leurs propriétés avantageuses et à l’inventivité des chercheurs. Ici l’utilisation des alliages métalliques amorphes 
dans la fabrication additive. Source : Trumpf
En couverture :
Miniaturisation extrême, réduction du poids et des coûts, meilleures performances mécaniques et respect des contraintes environnementales... Le développement de nouveaux matériaux correspond aux objectifs de nombreuses applications de pointe grâce à leurs propriétés avantageuses et à l’inventivité des chercheurs. Ici l’utilisation des alliages métalliques amorphes
dans la fabrication additive.
Source : Trumpf

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Realmeca, spécialiste polyvalent du sur-mesure

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
La gravure photochimique, une technologie ultraprécise

FOCUS ENTREPRISE
VP Molds, maître de l’infiniment petit

DOSSIER
L’essor des matériaux nouveaux

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Fondation Concorde, Rapport : Réindustrialiser pour décarboner

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF