INDUSTRIE DU FUTUR
INDUSTRIE DU FUTUR
Usinage précis et économique
L’alimentation interne en fluide de coupe améliore les performances des outils du système de fraisage M310. Source : Horn
L’alimentation interne en fluide de coupe améliore les performances des outils du système de fraisage M310.
Source : Horn

Le fabricant d’outils de précision Horn complète sa gamme de fraises de rainurage et de tronçonnage avec les corps de base d’outils du système de fraisage M310. Pourvus de l’alimentation interne en fluide de coupe, ces derniers réduisent les coûts de production et améliorent la précision. Des solutions qui facilitent la découpe de matériaux tels que le titane, l’inconel ou l’inox, dans le secteur aéronautique. L’effet de rinçage du lubrifiant de coupe, associé à la géométrie des arêtes de coupe, empêche le blocage des copeaux dans les rainures profondes. En outre, la gamme a été complétée avec des outils de diamètre plus petits. Idem concernant les plaquettes de coupe, avec une extension de la gamme en épaisseur 3, 4 et 5 avec des rayons de 0,4 à 2 mm. Horn propose deux modèles de fraises de rainurage et de tronçonnage. La version fraise à queue cylindrique est disponible dans des diamètres compris entre 50 mm et 63 mm avec des largeurs de coupe de 3 à 5 mm. En fraises à moyeu, les corps de base existent dans des diamètres allant de 63 à 160 mm. Les largeurs de coupe sont comprises entre 3 à 5 mm. Horn élargit l’éventail des plaquettes de coupe avec une géométrie pour le fraisage des alliages d’aluminium.
www.horn.fr

MARCO
DERNIER NUMÉRO PARU
Micronora informations N°157
Janvier 2022
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran. Source : Adrien Daste/Safran
En couverture :
La France dispose d’atouts importants dans le domaine de la fabrication additive, mais pour transformer ce potentiel en succès, il faut mutualiser les efforts de recherche. Le Cetim a donc décidé de réunir sous sa houlette les représentants des différentes actions nationales. Ici un exemple de fabrication additive d’une pièce aéronautique chez Safran.
Source : Adrien Daste/Safran

ON EN PARLE
Les micro-news de l’industrie

INNOVATION
Des marchés, des idées, des produits
Les exploits de la photonique verte

PRODUCTION
Un procédé sous la loupe
Comment maîtriser l’usinage des petites séries

FOCUS ENTREPRISE
Trumpf, le champion des solutions globales

DOSSIER
Fabrication additive : la R&D française se structure

R&D, PRODUITS ET SOUS-TRAITANCE
L’ENTRETIEN DE MICRONORA
Sandra Liardon, directrice de Micronora

LISTE DES ANNONCEURS

VOIR CE NUMÉRO EN PDF