154-003-001.jpg
Selon Lux Research, une équipe de recherche a développé des capteurs à effet piézoélectrique qui imitent le système somatosensoriel humain. Ils ont construit les capteurs en empilant des films flexibles piézoélectriques et piézorésistifs imbriqués. Les capteurs perçoivent les changements de force et les amplitudes en mesurant les variations de déformation de la couche piézoélectrique et la résistivité de la couche piézorésistive. L’analyse des signaux complexes peut révéler les processus de chargement, y compris la direction, la vitesse, l’amplitude et la durée du chargement. La peau artificielle a été un sujet brûlant pour les applications robotiques et médicales. Malgré l’attractivité technologique, le marché est de niche. Les clients doivent évaluer l’évolutivité, le coût et le support logiciel de la technologie tout en envisageant les opportunités de licence.
www.luxresearchinc.com

Date de publication : janvier 2021

Partager cet article

Sur le même sujet

  • janvier 2024

    La France est le troisième marché de robots de l'Union européenne, après l’Italie et l’Allemagne.Le principal client est l'industrie automobile, avec 22 % des installations en 2022. Source : ABB Plus [...]

  • janvier 2024

    Des chercheurs de l'Institut Fraunhofer pour les technologies laser (ILT) ont développé, en collaboration avec Admos Gleitlager GmbH, une solution alternative aux roulements pour les éoliennes. Il s’agit du dépôt [...]

  • janvier 2024

    "Plus le paysage technologique est complexe, plus il est difficile pour le directeur des systèmes d’information (DSI) de mettre en place des solutions numériques innovantes." Source : Étude mondiale 2023 "The [...]