« Micronora 2024 promet d’être une belle édition et sera une place privilégiée pour trouver les solutions intelligentes dans tous les domaines de prédilection des entreprises microtechniques et de la précision. »

Comment se présente la prochaine édition du salon international de la précision et des microtechniques ?

La commercialisation de l’édition 2024 a commencé plus tard car nous nous sommes réorganisés pour permettre aux exposants de connaître tous les coûts avant de s’engager. Malgré cela, nous sommes déjà complets à presque 90 %. Environ 33 % d’entreprises sont internationales et proviennent d’une vingtaine de pays. Comme d’habitude, un peu plus de 80 % des exposants nous sont fidèles. Nous accueillons régulièrement de nouveaux exposants, dont certains proviennent, cette année, des États-Unis ou du Canada, pays peu ou pas représentés lors des éditions précédentes. Nous notons également la demande de plus en plus prégnante de nos exposants d’avoir des surfaces plus importantes. 

L’industrie, et l’industrie microtechnique ne fait pas exception, adopte à grands pas les technologies intelligentes…

Dans le contexte économique que nous vivons, il est crucial pour tous les secteurs de l’industrie d’intégrer des solutions intelligentes. Ces dernières dopent la productivité grâce à l’analyse des données en temps réel, l’identification des inefficacités et l’amélioration des performances des machines. Elles réduisent les coûts en planifiant la maintenance de manière proactive, en optimisant l’utilisation des ressources et en minimisant les défauts de fabrication. L’intelligence dans la production ouvre la voie à de nouvelles possibilités d’amélioration des processus et des produits. Ce qui renforce la compétitivité de l’entreprise. Et c’est encore plus vrai dans les microtechniques, secteur qui doit être à la pointe de l’innovation. L’animation phare du salon, le Zoom, traitera donc cette année de microtechniques intelligentes avec des jumeaux numériques, des capteurs intelligents, des solutions auto-adaptatives… La réalité augmentée, si nécessaire pour la maintenance prédictive ou pour faciliter les opérations d’assemblage, sera de la fête. Et parce que toutes les entreprises ne peuvent pas changer tout leur parc machines, nous montrerons qu’il est possible de rendre des machines traditionnelles plus intelligentes en y apportant quelques modifications.… 

Micronora a toujours été une occasion pour nouer des partenariats et organiser des réunions d’affaires.
Qu’en sera-t-il cette année ?

Effectivement, Micronora est le rendez-vous incontournable pour cela. Outre la facilité offerte aux visiteurs professionnels de tous les secteurs d’activité de pouvoir trouver en un seul lieu toutes les réponses à leurs besoins de précision submillimétrique, nous travaillons également depuis des années avec le réseau Enterprise Europe Network qui organise le Micro & Nano Event. Ce dernier permet aux entreprises offrant des solutions ou produits innovants de rencontrer des sociétés qui, elles, en ont besoin, et vice-versa. Il permet également l’émergence de partenariats entre structures européennes.

Quels sont les autres points forts de Micronora 2024 ?

Pour l’édition 2024, nous avons travaillé en coopération avec le territoire. Cette année, les visiteurs découvriront un village région qui mettra en valeur les sociétés de moins de 15 salariés travaillant dans les microtechniques et la précision. Une offre « village start-up » a été lancée avec un soutien particulier aux start-ups régionales, des initiatives encouragées par la Région Bourgogne-Franche-Comté via des subventions allouées aux exposants répondant à certains critères. Nous poursuivrons notre partenariat avec Grand Besançon Métropole qui, outre son aide financière pour la mise en place du pavillon nano, organisera à nouveau le 26 septembre, le salon Cap vers l’Emploi. 

Nous continuerons, cette année, à proposer aux collèges et lycées de venir à la rencontre de notre univers. Les camions de formation la Fabrique 4.0 de l’UIMM ainsi que le Lab’Mobile Puxi de Polyvia seront présents les quatre jours du salon à cet effet.

Un programme riche de conférences techniques sera proposé aux exposants et visiteurs avec, en ouverture le 24 septembre à 14h30, une intervention de l’écrivain, formateur spécialisé en risque systémique et stratégies de résilience, Arthur Keller. 

Le rendez-vous immuable des Microns d’Or sera évidemment proposé à tous les exposants qui peuvent candidater, et ce, dans trois catégories : Machines et biens d’équipement, Composants et sous-ensembles microtechniques, Systèmes intelligents et logiciels. 

Enfin, une belle exposition sur la thématique « Des savoir-faire horlogers aux technologies du futur » sera une occasion unique de découvrir l’évolution de l’association Micronora et de notre salon au fil des ans…

www.micronora.com

Date de publication : mai 2024

Partager cet article

Sur le même sujet

  • mai 2024

    L'ensemble de la chaîne après la coulée de la pièce brute - c'est-à-dire le tournage, le revêtement laser et le meulage ainsi que les propriétés fonctionnelles qui en résultent dans [...]

  • mai 2024

    Le constructeur allemand Emag propose différentes solutions d’automatisation de ses machines. Ici, un exemple de prise en vrac robotisée. Source : Emag Le constructeur allemand EMAG propose différentes solutions d’automatisation [...]

  • mai 2024

    Le FocusX mesure sans contact les dimensions, la position, la forme et la rugosité des pièces de manière automatisée, raccordée et reproductible. Source : dieSonne Innovateur infatigable, le spécialiste de [...]