155-018-001.jpg
Ce procédé original mis au point par l’Institut de chimie et biochimie moléculaires et supramoléculaires (CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1/Insa Lyon/CPE Lyon) et la plateforme 3d.Fab2 combine les avantages de l’impression 3D avec ceux du moulage par injection. Cette solution brevetée de fabrication additive par moulage dynamique est commercialisée par la start-up 3Deus Dynamics. Le matériau, sous la forme d’un liquide visqueux, est déposé par une tête d’impression immergée dans un bac rempli d’une poudre « auto-réparante » : la surface de la poudre se reforme après le passage de la tête. Le bac de poudre forme ainsi un moule dynamique qui supporte le matériau pendant l’impression. Le procédé fonctionne avec des matériaux usuels, sans reformulation, et s’affranchit de la fabrication longue et coûteuse d’un moule. De plus, la poudre peut se mélanger de manière contrôlée au matériau injecté, afin de fabriquer un composite. La résolution atteint 50 microns, et les cadences de production sont proches de celles du moulage par injection.
https://3deusdynamics.com
www.cnrs.fr/lettre-innovation/actus.php?numero=709

Date de publication : mai 2021

Partager cet article
femto 2023

Sur le même sujet

  • mai 2024

    Toujours soucieuse des questions de politique environnementale, l’entreprise bisontine instaurera de bonnes pratiques pour améliorer les procédés existants, maîtriser leur consommation et limiter les effets de la production sur l’environnement. [...]

  • mai 2024

    Flexibles, ces solutions effectuent des perçages inférieurs à 1 mm, d’importants retraits en fraisage et peut changer rapidement le format des dispositifs de serrage de la pièce. Source : Mactech [...]

  • mai 2024

    Grâce à sa géométrie grande avance, la plaquette AddY-axisTurn offre une productivité élevée et l’orientation de l’outil sur l’axe Y permet d’utiliser les deux côtés de l’arête de coupe. Source [...]