Reconstruction d’un nuage de points issu du Lidar multispectral d’Iridesense analysant des vignes en bonne santé (à gauche) et en mauvaise santé (à droite). Source : Iridisense
Reconstruction d’un nuage de points issu du Lidar multispectral d’Iridesense analysant des vignes en bonne santé (à gauche)
et en mauvaise santé (à droite). Source : Iridisense

Cette solution originale permet le contrôle à distance des végétaux, dans toutes les conditions d’utilisation et en 3D.

Société française cofondée par Nadine Buard, Elise Chevallard et Eric Carreel en mars 2023, Iridesense compte une douzaine de scientifiques qui développent des solutions avancées de perception 3D multispectrale. Ses Lidar 3D (détection et estimation de la distance par la lumière par laser) sont prêts à être déployés dans un large éventail d’industries. Exemple : le laser capable de mesurer en temps réel le taux d’humidité de la terre et de diagnostiquer la santé des végétaux. Une première mondiale. En effet, aujourd’hui, il n’existe aucune technologie permettant de mesurer l’humidité des sols en extérieur sans prélèvement. Les technologies alternatives sont limitées à des distances de détection de 1,5 m et ne fonctionnent pas en extérieur (environnement lumineux non maîtrisé).

Utilisable dans toutes les conditions météorologiques et d’éclairement sans calibration, le Lidar d’Iridesense contrôle la croissance des végétaux. Doté d’une technologie laser multispectral robuste et économique, il assure des détections jusqu’à 300 m. L’analyse s’effectue en trois couleurs dans le visible (RGB) et quatre couleurs dans l’infrarouge (SWIR). Ce laser qui pèse 3,5 kg et mesure 142 x 220 x 192 mm, combine la haute résolution avec une technologie plug & play transportable.

Une économie d’eau substantielle

« Notre laser apporte une solution originale pour contrôler et piloter la gestion de l’eau et des pesticides », estime Nadine Buard, Pdg d’Iridesense. « Les machines agricoles pourraient ainsi être équipées en série de ces capteurs pour comprendre en temps réel les besoins des végétaux. Les exploitants agricoles disposeront d’une solution qui permettra, à terme, d’économiser des millions de litres d’eau et de pesticides chaque année à l’échelle de la France et de mieux répartir la ressource en eau entre les différents acteurs. La gestion de l’eau en agriculture en général et en arboriculture en particulier, est un problème complexe qui génère des conflits d’usage. Calibrer l’apport en eau nécessaire à une croissance et une maturation optimale des plantations permettrait des économies substantielles de cette ressource, jusqu’à 1 500 m3/ha. La même approche s’applique au cas des pesticides. L’agriculture, mais aussi différents secteurs de l’industrie utilisent des prélèvements manuels pour mesurer le taux d’humidité, estimer le contenu d’un chargement (par exemple de blé ou de maïs) ou gérer un procédé de transformation. La méthode actuelle consiste à prélever un échantillon du chargement et à analyser la différence de poids avant et après une mise au four, pour estimer la quantité d’eau. Le gâchis et les mesures fastidieuses et parcellaires que cela implique rendent ces pratiques et mesures ineffectives. »

Iridisense collabore avec la société américaine GeoCue pour déployer sa technologie au Brésil et suivre les plantations d’arbres. Le dispositif identifiera les plantes mortes ou chétives, pour permettre aux agriculteurs de les remplacer le plus rapidement possible. D’autres applications dans le contrôle qualité logistique et la gestion des forêts seront dévoilées prochainement par Iridisense. Cette dernière recherche des partenaires pour déployer la technologie en environnement réel et collecter des données pour alimenter son outil d’Intelligence Artificielle. Avis donc aux amateurs…

www.iridesense.tech

Date de publication : mai 2024

Partager cet article

Sur le même sujet

  • mai 2024

    La flexibilité, l’amélioration de la qualité, l’innovation et la simplification de la gestion quotidienne sont les quatre gains les plus importants de l’outsourcing et du cloud dans les domaines informatiques. [...]

  • mai 2024

    Polyvalentes, ces ventouses industrielles en forme classique de coupelle ronde, plates, elliptiques, à soufflet ou multi-soufflets, peuvent être utilisées dans de multiples applications et secteurs. Source : Elesa Les solutions [...]

  • mai 2024

    C’est la densité de robots de la Corée du Sud, la plus importante au monde, suivie par Singapour (730 unités) et l’Allemagne (415 unités). C’est ce que révèle le rapport [...]