Les mousses d'aluminium produites par fonderie sont destinées à protéger les panneaux solaires de l’astromobile du programme japonais MMX (Martian Moons eXploration ou exploration des lunes de Mars). Source : CNES
Les mousses d’aluminium produites par fonderie sont destinées à protéger les panneaux solaires de l’astromobile du programme japonais MMX (Martian Moons eXploration ou exploration des lunes de Mars). Source : CNES

Le CNES (Centre National d’Études Spatiales) et le DLR (Deutsches Zentrum für Luft- und Raunmfahrt) centre spatial allemand ont confié aux équipes de l’ex-Centre Technique des Industries de la Fonderie (CTIF), désormais partie intégrante du Cetim (Centre Technique des Industries Mécaniques), la mission de produire par fonderie des mousses d’aluminium. Ces dernières sont destinées à protéger les panneaux solaires de l’astromobile (Rover) du programme japonais MMX (Martian Moons eXploration ou exploration des lunes de Mars). Ce dernier sera largué sur le sol de Phobos en 2026 lors d’une des répétitions d’atterrissage. Les spécialistes du CTIF ont travaillé sur le Crashpad, sous-système du générateur solaire constitué de différents blocs de mousse d’aluminium indépendants, chargés de protéger l’ensemble lors de la chute. Ils ont notamment montré, tests à l’appui, que la production des mousses d’aluminium par fonderie répond au besoin. Ces mousses sont constituées d’aluminium pur, chaque cellule de la mousse d’aluminium (Castfoam K-Al-10-0,90) mesurant exactement 10 mm. La porosité des parties non homogènes (parties mousse) est de 90 % +/-1 %. Les pièces livrées finies ont été usinées par électro-érosion avec des toiles d’une finesse de 1 mm. Ces blocs de mousses d’aluminium ont ensuite été testés en laboratoire avec des essais de traction et compression à différentes températures pour répondre aux conditions rencontrées sur Phobos. Enfin, les géométries finales des éléments de mousse du Crashpad ont été validées par le CNES en calcul puis en test d’impact sur pièces réelles.

www.cetim.fr

Date de publication : septembre 2023

Partager cet article

Sur le même sujet

  • janvier 2024

    C’est la production mondiale de machines-outils en 2022, soit une augmentation annuelle de 11,9 %. Elle devrait rester stable en 2023, légèrement en dessous du niveau de 2022. Source : [...]

  • janvier 2024

    Ce centre d’usinage vertical 5 axes est compatible avec les systèmes IoT (Internet des Objets). Source : MS Capable de travailler sans surveillance grâce à son haut degré d'automatisation, le centre [...]

  • janvier 2024

    Grandes entreprises ou collectivités publiques, PME innovantes ou multinationales, toutes ces entités sont amenées, dans la gestion de leurs projets, à développer et suivre des plani-fications pour améliorer leurs performances. [...]